0033 (0)1 84 800 400 devis@partivert-tunisie.com

Les injections de plasma riche en plaquettes (PRP) sont couramment utilisées pour la restauration capillaire. Il s’agit d’une intervention de médecine esthétique l’injection de plasma riche en plaquettes « autologue », ce qui signifie qu’il provient du sang propre du patient. Pour obtenir le PRP, le sang prélevé d’un patient est centrifugé dans une centrifugeuse pour séparer ses composantes et pouvoir extraire le plasma facilement.

Le PRP est ensuite placé dans une seringue et réintroduit dans le cuir chevelu, que ce soit le site chirurgical dans le cas de la greffe capillaire ou la zone qui connait la perte de cheveux. En effet, le PRP peut être pulvérisé sur la zone receveuse pendant et après la greffe de cheveux, déposé dans l’incision du site donneur ou injecté directement dans le cuir chevelu clairsemé. Avant d’injecter du PRP, les médecins esthétiques et dermatologues qui pratiquent ce traitement ont souvent recours à l’anesthésie locale avec 1% de lidocaïne.

Il existe plusieurs techniques qui s’associent à l’injection de PRP et qui visent à optimiser les résultats du traitement. Ces techniques incluent les XCell PRP, Cydomedix, Emcyte Pure PRP, le système Angel et le système Harvest. Le PRP est parfois associé au ACell, le traitement de régénération des cheveux, bien que l’avantage de cette combinaison soit hypothétique.

Les indications des injections de PRP contre la perte de cheveux ?

Le PRP est utilisé dans de nombreux domaines de la médecine, y compris l’accélération de la guérison des blessures des tendons, le traitement de l’arthrose, certains traitements dentaires tels que la reconstruction de la mâchoire et en médecine cardiovasculaire. Il a été démontré que la forme concentrée de plasma accélère la cicatrisation des plaies et la réparation des tissus et pourrait donc potentiellement promouvoir la restauration des cheveux.

Dans le cas de la transplantation de cheveux, le PRP peut théoriquement être injecté ou pulvérisé sur site receveur pour stimuler la guérison des greffes et dans la zone donneuse pour faciliter la guérison de l’incision et éventuellement minimiser la formation de cicatrices.

Dans le traitement médical de la calvitie chez les hommes et les femmes (alopécie androgénétique), le PRP peut être injecté dans le cuir chevelu clairsemé pour stimuler la croissance des cheveux fins (miniaturisés) en des cheveux plus épais. Les personnes présentant un amincissement de la chevelure, mais pas totalement chauves, seraient les meilleurs candidats.
Pour stimuler la croissance des cheveux, la plupart des médecins prévoient des séances d’injection de PRP à intervalles de 1 à 9 mois. Les premiers résultats peuvent être attendus dans les 2 à 6 premiers mois. Les séances doivent être poursuivies périodiquement pour maintenir toute amélioration.

Greffe de cheveux en Tunisie

Le mécanisme d’action du traitement de la chute capillaire par le PRP

Pour le traitement médical de la perte de cheveux, les praticiens utilisent le PRP pour stimuler la croissance des follicules, inversant ainsi la miniaturisation des bulbes des cheveux observée dans le cas de l’alopécie androgénétique.

En fait, suite à de nombreuses études, il a été mis en évidence que l’introduction de plaquettes et de globules blancs dans du plasma riche en plaquettes peut booster le mécanisme naturel de cicatrisation de la plaie. Il a été remarqué que le PRP permet de stimuler les cellules souches (papilles dermiques) des follicules pileux nouvellement transplantés.

D’autres médecins, par contre, pensent que lors d’une greffe de cheveux, la production normale de facteurs de croissance bioactifs par le corps est optimale pour la guérison et la croissance ultérieure, et que le PRP comme soin contre la perte de cheveux n’apporte aucun avantage supplémentaire.

En conclusion

Le PRP pour la chute de cheveux est un traitement relativement récent avec un nombre limité d’études scientifiques démontrant son efficacité. Les résultats de l’intervention ont été bien visibles au bout de nombreux mois pour la majorité des patients. Les cheveux sont plus épais et vigoureux et la chute est inhibée. Par contre, les avantages à long terme des traitements au PRP ne sont pas encore connus.

Des recherches scientifiques avancées sont donc en cours d’élaboration, où tous les patients traités par PRP sont suivis de près pour étudier l’action du traitement et déterminer si d’autres modalités thérapeutiques pourraient être nécessaires pour optimiser son effet.