0033 (0)1 84 800 400 devis@partivert-tunisie.com

La perte de cheveux est un problème dont souffrent beaucoup de gens. Les hommes et femmes, même à jeune âge, se trouvent face à une calvitie inattendue, pour des raisons différentes.

Perdre ses cheveux peut affecter la confiance en soi, c’est pour ça que beaucoup de gens ont recours aux implants capillaires pour traiter ce problème et récupérer leurs cheveux.

Qu’est-ce qu’une greffe de cheveux?

C’est un type de chirurgie esthétique qui consiste à déplacer des cheveux d’une zone remplie, à une zone avec peu ou pas de cheveux. Les médecins font ces transplantations aux États-Unis depuis les années 1950, mais les techniques ont beaucoup changé ces dernières années.

Parmi les techniques utilisées aujourd’hui, il y a les greffes de DHI et de FUE :

Greffes FUE :

Permet de transplanter entre 1 000 et 1 500 greffes en une seule séance (qui peut durer de 4 à 7 heures). FUE est idéal pour couvrir de grandes zones de perte. Pour effectuer des greffes de FUE. Généralement, la zone de réception est la zone frontale et les zones de l’arrière sont les donneuses. Cette intervention se fait en deux étapes : l’extraction des follicules puis leur implantation. Les deux étapes ne sont pas consécutives : après l’extraction, il faut préserver les follicules dans une solution spécifique, le temps de préparer la zone réceptrice.

Transplantations de DHI :

Permet d’effectuer environ 2 000 à 4 200 greffes d’unités folliculaires en une seule séance qui dure généralement de 5 à 7 heures. Cette technique a une période de récupération plus rapide et est généralement effectuée avec moins de saignements que la méthode FUE. DHI est plus optimale lorsque vous voulez atteindre une densité plus élevée.

Contrairement à la FUE, cette étape ne nécessite pas la conservation des follicules, l’implantation sur la zone réceptrice se fait directement après extraction des follicules.